Horaires d’ouverture Lundi à vendredi : 9h00 à 18h00
Samedi : 9h00 à 13:00
Appelez-nous 01 84 25 54 00
Nous écrire contact @ semocb.com
Lancement de Domext

Rénovation Thermique

semocb-nos-solutions-eco-materiaux-renovation-thermiquea/ Isolation Thermique Extérieure en toiture.

  • L’Isolation Thermique Extérieure en toiture sarking permet :
  • un gain de hauteur sous plafond, voire de surface habitable.
  • une rapidité de mise en œuvre (quelques jours suffisent pour déposer l’existant et avoir posé cette nouvelle structure de toit)
  • une isolation optimale (0 pont thermique).
  • cette solution technique est idéale lorsque l’on aménage un comble ou un grenier (et à fortiori, en neuf) car la finition intérieure est posée en une seule opération.

L’opération de pose en sarking nécessite l’assistance urbia. Nous proposons aussi la sur-élévation de chevrons, technique certainement plus facile à aborder (mais plus fastidieuse à mettre en œuvre).

Une maison passive en Allemagne du nord, c’est 60cm en toit, et 30cm en murs périphériques… Le coût de l’isolation n’est pas proportionnel à sa performance, car le travail est le même. Ce n’est donc pas une question de coût, mais de culture. (Record « toiture » réalisé urbia en IDF : 440mm).

Les objectifs à se donner en 2011 sont, selon Effinergie,  R 10,0 en toiture et 5,0 en murs. Soit 40cm de cellulose en toiture, et 5 en murs (20cm).

Cela est particulièrement frappant en toiture ou l’on pose des fenêtres de toit Uw 1,4 (« grand confort ») qui sont 7 fois moins isolants qu’un toit 2005, et 14 fois moins qu’un toit passif !! Afin d’être complet ; éviter de les positionner au Nord (aucun apport passif).

Et encore plus frappant lorsque l’on refait la toiture à grand frais sans travaux d’isolation (ou avec un seul « complément » IMR). C’est un manque d’anticipation patent.

La lame ventilé sous toiture provoque un effet cheminée : plus il fait chaud et plus l’air circule (et évacue donc la chaleur captée par la tuile) = réduction de la chaleur sous-toiture.

Pour ce qui est de la dépose/repose des tuiles, notre expérience de cette manutention fastidieuse et difficile nous a amené à définir une solution qui simplifie beaucoup les choses.

b/ ITE en murs.

L’isolation thermique intérieure présentera inévitablement des ponts thermiques. Cette tradition de nos chères années 70 (associé à une merveille technologique appelé « convecteur », euh…pas le spaciaux-temporel !) est aujourd’hui obsolète, ce au profit de l’isolation thermique extérieure (ITE).

Selon Olivier Sidler toute rénovation thermique doit, à minima, atteindre « facteur 4 » (division par 4 de la consommation énergie primaire en Kwh/m2.an). Compte tenu que facteur 10 est techniquement possible sur certaines configurations. Le DPE précise la consommation d’énergie fossile de l’habitât, à vous de définir votre objectif thermique.

En matière d’isolation, c’est le facteur limitant qui donne la valeur du tout. D’autre part, engager des travaux d’isolation sur base rt2005 est à proscrire (le cout n’est pas proportionnel à la performance thermique, et la mise en œuvre est la même).

Définir une nouvelle esthétique est possible : nous proposons de très nombreuses finitions pouvant-être compilées, et association de 2 teintes possible.

Nous conseillons les nombreuses finitions « bardage » que nous proposons. Cependant, l’enduit mince est également possible, mais sera obligatoire confié à un pro (par urbia).

Hormis ce procédé ci-dessous proposé, nous avons aussi un procédé extrêmement économique, éprouvé depuis très longtemps en Allemagne, et très facile à mettre en œuvre (isolant perlite et finition enduit). Sur demande.

c/ isolation en comble perdus.

LE poste indispensable, et pourtant… ! Toutes ces habitations qui sont tout simplement au point 0 faute de n’avoir qu’une misérable laine de verre périmée en comble...

Confiez-nous cette réalisation. Ou faite cette isolation vous-même : on vous aide !

Et découvrez la véritable performance de la cellulose : hiver + été, pas de pont thermique, extrêmement durable dans le temps, et 0 souci (protection sur : feu, rongeurs, insectes xylophages, moisissures à l’humidité).

Ne pas omettre la garde au feu autour du conduit de fumées, l’étanchéité à l’air des boitiers électriques apparents, le cheminement éventuel, la plateforme d’accès, et la trappe (débord et isolation). Nb : si l’accès depuis la toiture est aisé, nous conseillons de condamner la trappe intérieure (toujours source d’infiltrations et de pont thermique potentiel).

Pas de cellulose au contact des tuiles (en bas de rampant)…

Sauf ldverre récente, il convient de déposer l’isolant minéral périmé : protection respiratoire P3 impérative. Votre déchèterie locale prendra vos sacs (s’y renseigner).

 

Matériaux :
  • Isolant à performance extrême découpé usine sur mesure (sur embrasement des huisseries : isoler les murs en «oubliant» les embrasements n’est pas acceptable).
  • Appui de fenêtre : alu plié/laqué sur mesure, ou profil bois de Xiloform.
  • Supports de volets battants (de type StoFix).
  • Poutre I non-structurelles Urbia (à poser sur chevrons)
  • Location : découpeuse de dormants (à 1cm).